• Rendez-vous le vendredi 24 septembre 2021 pour une nouvelle édition de la Nuit Européenne des Chercheur.e.s ! Cette manifestation est une invitation à partager une même soirée avec des chercheur·e·s dans des centaines de villes d'Europe, dont 16 en France.

  • Qui n’a jamais rêvé de se glisser dans la peau des paléontologues, d’expérimenter les sensations qu’éprouvent les spationautes, ou encore de connaître le secret qui permet de changer un gaz en diamant ?

  • -

    Le programme de recherche PIRAMID "Protein Interactions in Rational Approaches for Medicinal Innovative Drugs", organise un symposium les 23-24 septembre 2021, à Nantes. Suite à un appel à contributions, de jeunes chercheurs (doctorants et postdoctorants) ayant comme champ de recherche les interactions protéine-protéine s'exprimeront. Un prix de la meilleure communication orale sera décerné à un lauréat lors de la clôture du symposium. Vous trouverez toutes les informations pour vous inscrire jusqu'au 15 septembre 2021 inclus, dans l'encadré ci-contre à droite, en cliquant sur le lien.

  • Après plus de deux ans de surveillance sismique martienne, l’équipe internationale de la mission Insight de la NASA, à laquelle collabore le laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG Nantes - CNRS / Université de Nantes / Université d’Angers), a dévoilé vendredi 23 juillet la structure interne de Mars. Trois études publiées dans la revue Science révèlent pour la première fois une estimation de la taille du noyau, de l’épaisseur de la croûte et de la structure du manteau. Il s’agit de la première exploration par la sismologie de la structure interne d’une planète tellurique autre que la Terre et d’une étape importante pour comprendre la formation et l’évolution thermique de Mars.

  • Le Laboratoire de Physique Subatomique et des Technologies Associées (Subatech / Université de Nantes - IMT Atlantique - CNRS) organisait, vendredi 25 juin, une journée très spéciale pour célébrer les 50 ans de l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3).

  • Jean-Nicolas Dumez, chercheur au laboratoire Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation (CEISAM / Université de Nantes-CNRS), est co-lauréat du prix jeune chercheur·se 2021 de la Division de Chimie Physique (DCP) de la Société Chimique de France, pour ses travaux de recherche sur le développement de méthodes de spectroscopie RMN pour l’analyse de mélanges.

  • Le magazine UN Business News à destination des entreprises met ce mois-ci en lumière un sujet d'actualité qui fait beaucoup parler : l'Hydrogène. De par les espoirs qu'il nourrit pour inventer le monde décarboné de demain mais aussi par les 7 milliards d'euros engagés par le gouvernement afin d'encourager la création d'une filière industrielle et de plusieurs acteurs académiques de référence. Dans les laboratoires nantais, de nombreux chercheurs travaillent depuis longtemps sur les technologies associées, en lien avec de nombreuses entreprises du territoire, de la start-up au groupe international. Une expertise reconnue au niveau national.

    A travers un dossier très complet, UN Business News a donné la parole à plusieurs chercheurs de l’Université mais aussi aux acteurs économiques. Un magazine à découvrir mais aussi une émission Live à voir en direct ou en replay sur YouTube à 11h30 mercredi 30 juin.

  • La mission spatiale EnVision, dans laquelle le Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG Nantes - Université de Nantes / CNRS / Université d'Angers) est impliqué, vient d’être sélectionnée par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour un lancement prévu en 2032, à destination de Vénus. Cette mission cherchera à déterminer comment et pourquoi cette planète a évolué si différemment de la Terre.

  • Une nouvelle étude, à laquelle a participé le Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes (LPG / Université Nantes - CNRS - Université Angers), montre comment Europe pourrait avoir suffisamment de chaleur interne pour faire fondre partiellement son manteau rocheux, un processus qui pourrait nourrir des volcans sur le plancher océanique. Une modélisation 3D apporte pour la première fois des contraintes détaillées de l’effet du chauffage interne sur l’évolution de son intérieur rocheux.

  • -

    L'Université de Nantes lance un appel à participation à destination de vidéastes scientifiques. En immersion dans un laboratoire, ils auront carte blanche pour réaliser une vidéo sur leur vision de la thématique et du quotidien d'un laboratoire.

  • Une équipe du Laboratoire Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation (CEISAM - Université de Nantes / CNRS) et une autre du Laboratoire de Planétologie et Géodynamique (LPG - Université de Nantes / CNRS) développent une approche expérimentale permettant d’étudier la matière organique primordiale (MOI) présente dans les satellites de glace des planètes géantes. Cette nouvelle approche dans le domaine de la minéralogie critique pourrait ouvrir des perspectives dans la compréhension des objets du système solaire externe.

  • Ce séminaire, lancé par des enseignants-chercheurs issus de plusieurs établissements nantais, a pour ambition d’amorcer, et à terme, de faire vivre les échanges entre équipes sur le thème du traitement des données. Le séminaire vous donne rendez-vous en visio sur Zoom, le 17 juin 2021 : "Eléments de réflexion sur l'évaluation des stratégies de contrôle épidémique : du confinement à la vaccination."

  • Comme les virus ne peuvent répliquer leur matériel génétique qu’en détournant la machinerie cellulaire, cibler cette étape cruciale peut stopper l’infection. Des chercheurs français, parmi lesquels des chercheurs nantais du laboratoire Chimie et interdisciplinarité : synthèse, analyse, modélisation (CEISAM / CNRS - Université de Nantes), se sont rassemblés au sein du programme de recherche (Gavo), afin de synthétiser des molécules susceptibles de bloquer la réplication des virus à ARN comme celui du Covid-19.

  • Joël Fleurence, professeur de biologie et génétique à la Faculté des Sciences et des Techniques de l'Université de Nantes et chercheur au laboratoire Mer, Molecules, Santé (EA 2160), vient de publier un ouvrage aux éditions iSTE : "Les microalgues - De l’aliment du futur à l’usine cellulaire". Cet ouvrage est disponible au format papier mais également au format ebook (pdf).

  • -

    "Noir comme Vénus", est une exposition de l'artiste plasticienne, Sophie Keraudren-Hartenberger. Cette exposition nous invite à abandonner notre regard à de nouveaux espaces, de nouveaux prismes de couleurs. L'exposition rapporte des images fugitives de cette planète à la composition encore peu connue, révélant une nouvelle physique aux multiples dimensions géométriques et sensibles.Le visiteur est ainsi accueilli dans une salle noire habitée d’images et de sculptures, faisant écho aux Chambres des Merveilles ainsi nommées par l’historienne Patricia Falguières, témoignant des croisements entre l’art et la science.

  • -

    Le LPG et le Muséum d'Histoire Naturelle d'Angers, présentera une nouvelle exposition, "Foraminifères, l’océan à la loupe" du 19 mai jusqu'au 3 juillet 2022 !

  • Nicolas Mangold, chercheur au Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes (LPG Nantes / Université de Nantes - Université d'Angers - CNRS) est l'invité cette semaine de "Nantes Inspirante", le podcast de Nantes Métropole. Alors que Thomas Pesquet a rejoint la station spatiale internationale, Nicolas Mangold, lui, étudie à Nantes les données rapportées par le rover martien Perseverance, dont son équipe a contribué à calibrer les instruments de mesure.

  • Des chercheurs du laboratoire Mer Molécules Santé (MMS) ont cartographié le littoral de la baie de Bourgneuf (Loire-Atlantique) à l’aide du satellite européen Sentinel 2 pour étudier les herbiers d’une plante marine d’intérêt écologique : la zostère Zostera noltei . Ces cartographies, menées depuis trois ans dans le cadre d’un vaste programme de recherche européen, confirment l’importance de cette plante dans la protection des zones côtières.

  • Alors que le rover Perseverance vient de se poser sur Mars, son prédécesseur Curiosity continue son exploration à la base du mont Sharp, un relief de plusieurs kilomètres de hauteur au centre du cratère Gale. En utilisant le télescope de l’instrument ChemCam pour observer en détail les roches escarpées du mont Sharp dans le lointain, une équipe franco-américaine (1) à laquelle participe le Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG Nantes - CNRS - Université de Nantes - Université d'Angers) vient de découvrir que le climat de Mars enregistré à cet endroit a connu des alternances de périodes sèches et d’autres plus humides, avant de s’assécher complètement il y a environ 3 milliards d’années.

  • Une équipe du laboratoire Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation (CEISAM - Université de Nantes / CNRS) coordonne un programme de recherche destiné à découvrir de nouvelles substances efficaces contre les virus à ARN, notamment le SARS-CoV-2, responsable de la COVID-19. Le programme GAVO (Génération d’Anti-Viraux Originaux) a obtenu un financement exceptionnel de 700 k€ du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, dans le cadre d’une action menée par l' institut de chimie du CNRS, pour des recherches plus que jamais d’actualité.