• Réduire la consommation énergétique de nos mémoires électroniques. C'est l’objectif du démonstrateur de réseaux de neurones artificiels de l’Institut des matériaux de Nantes Jean Rouxel (IMN - CNRS / Nantes Université). Ce projet, appelé "Mott-IA" et d’une durée de quatre ans, permettra à la technologie dite "Mottronique", développée par le laboratoire nantais, d’être transférée vers l’industrie microélectronique.

  • -

    La Formation "Diffraction par les matériaux polycristallins Niveau 2" est ouverte aux inscriptions ! Date du stage : 21 et 22 mars 2023

  • Comment stocker les déchets nucléaires volatils ? Les chercheurs du Laboratoire de Planétologie et Géosciences (LPG - Nantes Université - CNRS - Université d'Angers), de l’Institut des Matériaux de Nantes Jean Rouxel (IMN - Nantes Université - CNRS) et du Laboratoire de Physique SUBAtomique et TECHnologies associées (Subatech - CNRS - Nantes Université - IMT Atlantique) ont associés leurs compétences pour tenter de répondre à cette question dans le cadre d'un projet Pari Scientifique (CIPress) financé par la Région Pays de la Loire.

  • À doses trop élevées dans les sols, le cuivre peut être toxique pour certains organismes qui les peuplent. C’est pourquoi, au-delà de mieux comprendre le fonctionnement biogéochimique de ces sols, la question de leur dépollution se pose. Des chercheurs du Laboratoire de planétologie et géosciences (LPG / Nantes Université - Université d’Angers - Le Mans Université - CNRS), du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et de l’INRAE Bordeaux ont testé avec succès un procédé innovant d’extraction du cuivre par du tournesol associé à une bactérie du genre Pseudomonas afin de réduire la charge en cuivre des sols viticoles.

  • A la suite d’un processus d’évaluation conduit par l’AFNOR, la plateforme RMN CEISAM (Chimie Et Interdisciplinarité, Synthèse, Analyse, Modélisation) a obtenu la certification ISO 9001 pour son activité de "Développement et services dans le domaine de la Résonance Magnétique Nucléaire".

  • Joël Fleurence, professeur de biologie et génétique à la Faculté des Sciences et des Techniques de Nantes Université, vient de publier un ouvrage aux éditions iSTE : "Les algues en agrobiologie". Cet ouvrage est disponible au format papier mais également au format ebook (pdf), une version anglaise est également en cours de préparation.

  • Estelle Lebègue, chercheure au laboratoire Chimie & Interdisciplinarité: Synthèse, Analyse et Modélisation (CEISAM), est lauréate du prix jeune chercheure en Électrochimie 2022 de la subdivision Électrochimie de la Société Chimique de France (SCF) attribué lors du congrès biannuel des Journées Électrochimie 2022 (JE2022). Elle est la première femme à obtenir ce prix depuis sa création.

  • En étudiant conjointement les données sismiques et d’observations orbitales liées à deux impacts météoritiques majeurs de fin 2021, les équipes internationales des missions InSight et Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA affinent leurs connaissances de l’intérieur planétaire martien. Deux études publiées dans la revue Science et impliquant deux chercheurs du Laboratoire de planétologie et géosciences (LPG - CNRS / Nantes Université / Université d’Angers) comme co-auteur (Eric Beucler et Clément Perrin), apportent de nouvelles contraintes permettant de valider et d’affiner les modèles de la structure interne de la planète, mais aussi de la dynamique des grands impacts et de la physique des ondes de choc atmosphériques.

  • -

    Christophe Sotin’s conference « Les océans cachés des lunes de Jupiter et de Saturne » is part of the Erasmus + Strategic Partnership GeoPlaNet project. It is aimed at a broad audience in the region of Nantes. The conference is given in French.Thursday December 1, 2022. 7:00 pm, Museum d'histoire naturelle de Nantes.

  • -

    Conference "Exoplanet Atmosphere Recipes" by Edwin KITE, Professor at the University of Chicago.Thursday 1 December at 1 pm, in the Pasteur amphitheatre, building 2, Faculty of Science and Technology, Nantes University.

  • Le Centre François Viète organise avec l'Institut des Matériaux Jean Rouxel un séminaire commun, le mardi 8 novembre 2022, intitulé "Guyton de Morveau : chimiste, manufacturier et révolutionnaire". Il sera donné par Ronei Clecio Mocellin de l'université fédérale du Parana (Brésil).

  • Un accord de collaboration a été signé, mercredi 7 septembre, entre EDF-DPNT et le CNRS-IN2P3 pour le projet exploratoire "SuperChooz". Cet accord permet de lancer le programme "SuperChooz Pathfinder" qui permettra aux chercheurs de tester la faisabilité d’un grand projet d’étude des neutrinos sur le site de la centrale de Chooz. L’expérience sera dotée d’une technologie de détection innovante, la technologie LiquidO, actuellement en cours de R&D entre autres au sein du laboratoire SUBATECH (CNRS - Nantes Université - IMT Atlantique). Le projet promet de révolutionner l’observation des neutrinos avec une précision jamais atteinte. Situé à Chooz, il permettra d’étudier simultanément dans un même détecteur les neutrinos du soleil et les antineutrinos des réacteurs nucléaires.

  • Des chercheurs de l’Unité du système nerveux entérique dans les maladies digestives et du cerveau (TENS // Inserm - Nantes Université) et du Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N // CNRS - Nantes Université - IMT Atlantique - Centrale Nantes) ont collaboré à la réalisation d'une bande dessinée de vulgarisation scientifique autour du microbiote. Coordonnée par la délégation Grand Ouest de l’Inserm et les éditions Delcourt, la BD "Voyage au centre du microbiote" nous raconte le rôle de cet acteur-clé dans le développement de nos organes et le maintien de notre santé qui est loin de nous avoir livré tous ses pouvoirs…

  • Ce séminaire, lancé par des enseignants-chercheurs issus de plusieurs établissements nantais, a pour ambition d’amorcer, et à terme, de faire vivre les échanges entre équipes sur le thème du traitement des données. La prochaine séance aura lieu le jeudi 29 septembre à 14h et accueillera Mohamed NADIF (PR Université Paris Cité, Centre Borelli UMR9010) pour "L’évolution de la classification non supervisée de k-means à nos jours".

  • Le 21 février 2021, le rover Perseverance de la NASA atterrissait sur la planète Mars. En octobre, le rover confirmait l’intérêt de son site d’atterrissage : le cratère Jezero abritait bien un lac il y a 3,6 milliards d’années. Les scientifiques internationaux impliqués dans cette mission, dont font partie des chercheurs du Laboratoire de planétologie et géosciences (LPG - CNRS - Nantes Université - Université d'Angers), viennent de faire paraitre quatre nouvelles publications dans la revue Science et Science Advances qui permettent de décrire les découvertes géologiques faites par Perseverance dans le fond du cratère.

  • Les scientifiques de la collaboration internationale XENON - à laquelle participe le laboratoire SUBATECH (Nantes Université / CNRS / IMT Atlantique) - ont dévoilé les premiers résultats de XENONnT, le dernier détecteur du programme à la recherche de la matière noire. Il en ressort un bruit de fond plus faible que jamais, ce qui facilite la recherche de phénomènes nouveaux et très rares avec une sensibilité sans précédent. Ces résultats éclaircissent le mystérieux excès observé dans l’expérience précédente (XENON1T) et établissent des limites fortes sur les scénarios de nouvelle physique.

  • Denis Jacquemin et Frantz Rowe, professeurs à Nantes Université, ont été nommés membres "Senior" de l'Institut Universitaire de France (IUF) à compter du 1er octobre 2022 pour une durée de 5 ans au titre de la "chaire fondamentale".

  • Christine Lombez, Professeur de Littérature Comparée à Nantes Université et Directrice du laboratoire LAMO (Littératures Antiques et Modernes), et Christophe Sotin, Professeur de classe exceptionnelle au Laboratoire de Planétologie et Géosciences (LPG Nantes), viennent de décrocher un prestigieux financement du Conseil européen de la recherche (ERC). Ils font partie des 253 lauréats européens (dont 26 français) de l’appel à projets Advanced Grant 2021 ouvert aux chercheurs confirmés.

  • Caractériser l’architecture des électrodes de batteries Li-ion est indispensable pour comprendre leurs mécanismes de vieillissement et rechercher des solutions d’amélioration de leurs performances. Les scientifiques de l’Institut des matériaux de Nantes Jean Rouxel (IMN - CNRS/Nantes Université) sont parvenus à observer pour la première fois le liant polymère, un constituant clé des nouvelles électrodes à base de silicium et de graphite envisagées pour booster l’autonomie des véhicules électriques. Ces résultats ont été publiés et ont fait l’objet d’une couverture dans la revue Advanced Energy Materials.

  • Le laboratoire CEISAM (Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation – Nantes Université – CNRS) participe à une action européenne qui vise à établir une approche commune et normée de l’accès à distance aux installations de RMN (Résonance magnétique nucléaire) en Europe. L’équipe MIMM et la plateforme RMN du laboratoire contribueront aux échanges sur le thème de l’accès à distance, conduisant à un accès plus large et plus écologique à la RMN en Europe.