• -

    Le programme de recherche PIRAMID "Protein Interactions in Rational Approaches for Medicinal Innovative Drugs", organise un Workshop les 3 et 4 juin 2021, à Nantes. L'objectif de cette manifestation est de réunir des chercheurs du secteur pharmaceutique et des universitaires ayant franchi le pas de la création d’entreprise, de “start-up” ou de “spin-off” et, de faire connaître aux chercheurs du monde académique dans un projet d’entrepreneuriat, les accompagnements proposés par leurs institutions et tutelles.

  • Alors que le rover Perseverance vient de se poser sur Mars, son prédécesseur Curiosity continue son exploration à la base du mont Sharp, un relief de plusieurs kilomètres de hauteur au centre du cratère Gale. En utilisant le télescope de l’instrument ChemCam pour observer en détail les roches escarpées du mont Sharp dans le lointain, une équipe franco-américaine (1) à laquelle participe le Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG Nantes - CNRS - Université de Nantes - Université d'Angers) vient de découvrir que le climat de Mars enregistré à cet endroit a connu des alternances de périodes sèches et d’autres plus humides, avant de s’assécher complètement il y a environ 3 milliards d’années.

  • -

    Le programme de recherche PIRAMID "Protein Interactions in Rational Approaches for Medicinal Innovative Drugs", organise un symposium les 23-24 septembre 2021, à Nantes. Dans le cadre du symposium, un appel à contributions (communication orale et/ou poster) est lancé afin de mettre en avant de jeunes chercheurs (doctorants et postdoctorants), ayant comme champ de recherche, les interactions protéine-protéine. Vous trouverez toutes les informations pour vous inscrire et répondre à l'appel à contributions, dans l'encadré ci-contre à droite, en cliquant sur les liens.

  • Une équipe du laboratoire Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation (CEISAM - Université de Nantes / CNRS) coordonne un programme de recherche destiné à découvrir de nouvelles substances efficaces contre les virus à ARN, notamment le SARS-CoV-2, responsable de la COVID-19. Le programme GAVO (Génération d’Anti-Viraux Originaux) a obtenu un financement exceptionnel de 700 k€ du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, dans le cadre d’une action menée par l' institut de chimie du CNRS, pour des recherches plus que jamais d’actualité.

  • L’hydrogène est l’élément le plus simple, le plus léger et le plus répandu sur la planète. Mieux encore, il peut être exploité sous forme d’énergie propre en l’associant avec de l’oxygène pour produire de l’électricité dans une pile à combustible. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour permettre à cette "énergie du futur" de devenir un élément clé de la transition énergétique. Alors que l’État a engagé en septembre 2020 un Plan national sur l’Hydrogène financé à hauteur de 7,2 milliards d’€, une fédération de recherche du CNRS s’est créée pour réfléchir et répondre aux enjeux et défis qui se posent actuellement. L'Université de Nantes est fortement impliquée dans cette démarche avec la participation de trois laboratoires (IMN, IETR, IREENA). Le pilotage de ce consortium est également assuré par un Nantais, Olivier Joubert, chercheur à l’Institut des matériaux Jean Rouxel (IMN) et expert des questions liées à l’hydrogène.

  • Retour sur la Nuit Blanche des Chercheurs !Parce que la recherche continue, l’Université de Nantes, en partenariat avec Stereolux a maintenu son événement la Nuit Blanche des Chercheurs et a relevé le défi du 100 % numérique !

  • Un atterrissage bien particulier s'est produit, jeudi 18 février 2021, un peu avant 22h. Le rover Perseverance, conçu dans le cadre de la mission "Mars 2020" de l'Agence spatiale américaine (NASA), s'est posé sur la planète rouge pour y rechercher d’éventuelles traces de matières organiques, reconstituer son évolution géologique et son climat ancien. Des chercheurs nantais du Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG // CNRS - Université de Nantes - Université d’Angers) collaborent à cette mission spatiale. Les scientifiques aideront notamment à cibler les analyses effectuées sur les roches les plus intéressantes à l’intérieur d’un ancien lac, aujourd’hui asséché.

  • Après 5 années de travail, le consortium MERITE vient de démarrer la distribution des mallettes pédagogiques réalisées par des chercheurs et enseignants de 8 établissements du Grand Ouest. L’Université de Nantes, membre du consortium, a réalisé plus de 80 mallettes sur les thèmes de la chimie et de l’énergie photovoltaïque et participé à la conception des mallettes sur le thème du bois.

  • Les scientifiques du programme Pollusols ont travaillé durant cinq années sur les pollutions diffuses causées par les métaux (cuivre, plomb...), les radioéléments (uranium, tritium) ou encore les pesticides – des polluants que l’on retrouve pour certains jusque dans l’estuaire de la Loire. Un enjeu majeur alors que les grandes métropoles lorgnent les friches industrielles et agricoles pour s’agrandir.

  • -

    Mercredi 3 février, un speed-meeting inédit signera le retour du cycle "Astronomie" en 2021, adapté en fonction de la situation sanitaire. Ce cycle, co-organisé par le Laboratoire de Planétologie et Géodynamique, Terre des Sciences, Curiosity et Ciel d’Anjou, comprend 5 rendez-vous : un speed-meeting et 4 conférences (deux conférences en ligne et deux en présentiel, selon l’évolution des directives gouvernementales).

  • L’Université de Nantes a été récompensée d’un prestigieux Emmy® Award de la technologie et de l’ingénierie par l’Académie nationale américaine des arts et des sciences de la télévision. Une première mondiale pour une université française qui vient récompenser l’excellence de la recherche "made in UN" et une capacité d’innovation reconnue mondialement.

  • Vers une meilleure connaissance des premiers instants de l’Univers. Un nouveau détecteur a récemment été installé dans le cadre de l’expérience ALICE (LHC - CERN) : le Muon Forward Tracker (MFT). Le laboratoire de Physique Subatomique et des Technologies Associées (SUBATECH // Université de Nantes - Institut Mines-Télécom Atlantique - CNRS) a fortement contribué à la mise en place de ce trajectographe dont les premiers résultats sont attendus pour début 2022.

  • Le Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N - Université de Nantes - CNRS - Inria - Centrale Nantes - IMT Atlantique) est partenaire d’un vaste programme de recherche en robotique qui a récemment été retenu dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt "EquipEx+" (Equipement d’excellence) du Programme investissement d’avenir (PIA3). Un vrai coup d’accélérateur pour la robotique nantaise, une des priorités scientifiques de l’Université de Nantes.

  • Damien Marquis, technicien au laboratoire UFIP (CNRS/Université de Nantes), signe une nouvelle bande dessinée : "Labo TV".

  • -

    Nantes accueille cette année le congrès national de la Société Chimique de France à la Cité des Congrès. Cet évènement majeur a pour objectif de rassembler la communauté française des chimistes ainsi que des participants internationaux, et d’être la vitrine des développements les plus récents dans tous les domaines de la chimie.

  • -

    Le projet POLLUSOLS organise son université d'été du 7 au 11 juin 2021 à Nantes. Elle vise à former les futurs chercheurs et professionnels à la gestion des pollutions inorganiques diffuses dans une démarche interdisciplinaire.

  • Assia Mahboubi, chercheuse au Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N - Université de Nantes - CNRS - Inria - Centrale Nantes - IMT Atlantique), a obtenu une bourse ERC (European Research Council) Consolidator 2020 pour développer ses travaux de recherche dans le domaine des mathématiques.

  • A l’heure où de plus en plus d’objets ont besoin de toujours plus d’énergie pour fonctionner, l’usage de matériaux d’électrode organiques pour le stockage électrochimique de l’énergie constitue une alternative crédible pour réduire l’impact environnemental et le coût des batteries électriques. Pour répondre à cette problématique, la technologie dite "Li-ion" est particulièrement prometteuse et étudiée. Des chercheurs de l’Institut de la Matière Condensée et des Nanosciences (IMCN, Université Catholique de Louvain) et de l’Institut des Matériaux Jean Rouxel (IMN, Université de Nantes/CNRS) ont développé une approche innovante ouvrant la voie au développement de batteries Li-ion "éco-conçus". Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Materials.

  • Pendant que les chercheurs du monde entier s’activent au développement d’un vaccin contre le Covid-19, à Nantes, les chercheurs continuent de faire avancer la recherche et de répondre aux grandes questions scientifiques. Exploration de la surface martienne, décryptage de la matière noire,... pour faire une pause dans l’actualité Covid du moment, (re)découvrez chaque semaine trois grandes découvertes "made in UN" qui vous ont peut-être échappé et garanties 100% "bonnes nouvelles".

  • Pendant que les chercheurs du monde entier s’activent au développement d’un vaccin contre le Covid-19, à Nantes, les chercheurs continuent de faire avancer la recherche et de répondre aux grandes questions scientifiques. Exploration de la surface martienne, décryptage de la matière noire,... pour faire une pause dans l’actualité Covid du moment, (re)découvrez chaque semaine trois grandes découvertes "made in UN" qui vous ont peut-être échappé et garanties 100% "bonnes nouvelles".