Comme pour enseigner en présentiel, il existe une grande variété de scénarios pour se lancer dans l’enseignement l’hybride. Les exemples de scénarios présentés ici pourront vous inspirer pour trouver celui qui convient le mieux à votre enseignement.

Pour chaque scénario, les graphiques indiquent  :
  • Son potentiel en terme d’approche active
  • Son adaptabilité à la distance
  • Son adaptabilité à l’enseignement asynchrone
  • Son potentiel pour l’apprentissage collaboratif

Scénario : Présentiel retransmis




L’enseignant fait son cours normalement en présentiel, devant une partie des étudiants, les autres suivent le cours en ligne :
  • Soit en live grâce à une retransmission en direct,
  • Soit en différé sur le serveur de vidéo de l’établissement




La captation vidéo (ou seulement audio) et l’enregistrement peuvent se faire :
  • par le dispositif audiovisuel installé dans l’une des salles équipées de la faculté;
  • par l’enseignant avec un logiciel de capture vidéo à partir de son ordinateur (voir rubrique "outils") ou du vidéomaton ;
  • par un étudiant avec son téléphone portable.
Il est cependant impératif de prévoir une mise à disposition du cours via médiaserver (voir rubrique "outils" / créer une vidéo) pour une consultation en différé pour les étudiants qui ont des mauvaises connexions ou des mauvaises conditions d’apprentissage au moment du cours.

Avantages :

  • Possibilité de s’adresser à des grosses cohortes ;
  • Peu de transformation de son cours et de sa pratique pour l’enseignant ;
  • Le synchrone permet d’imposer un rythme à l’étudiant.

Contraintes à prendre en compte :

  • Isolement de la partie de la promo à distance ;
  • Tenir compte des contraintes techniques des étudiants à distance ;
  • Animer le cours selon deux modalités : un présentiel doublé d’un accompagnement des étudiants à distance ;
  • La ressource produite pour la partie de la promo à distance aura une efficacité pédagogique amoindrie.

Pour aller plus loin :

Conseils pour la gestion de groupe

Scénario : Classe virtuelle



Les séances de cours sont toutes effectuées en synchrone au moyen d'une solution de visio-conférence ou de  classe virtuelle (voir rubrique "outils")

Cette approche est adaptée pour des promotions assez réduite (15 à 20 étudiants). Attention cependant, les séances, plus encore qu’en présentiel, doivent être dynamiques et interactives pour compenser l’isolement lié à la distance.

Les séances doivent être enregistrées pour une consultation en différé pour les étudiants qui ont de mauvaises connexions ou de mauvaises conditions d’apprentissage au moment du cours.


Avantages :

  • Cette approche est celle qui demande le moins de transformation du cours ;
  • Le synchrone permet d’imposer un rythme à l’étudiant.

Contraintes à prendre en compte :

  • Seuls les étudiants en capacité de se connecter dans un contexte favorable à l’apprentissage pourront pleinement bénéficier de cette approche ;
  • La lassitude et la fatigue des étudiants devant leur écran toute la journée (si trop de cours sont proposés en classe virtuelle).

Pour aller plus loin :

Conseils pour la gestion de groupe

Scénario : L'hybride

Trois éléments sont combinés dans ce scénario :
  • Transmission des connaissances à distance : Une partie du cours est transformée en ressources pédagogiques (capsules vidéos, diaporamas commentés, polycopiés de cours, ressources externes) ;
  • Accompagnement des connaissances à distance en asynchrone : Les supports mis à disposition sont accompagnées d’activités d’appropriation des savoirs (Par exemple un forum animé par des “questions faussement naïves”, un QCM d’entraînement, des productions étudiantes…).
  • Échange en synchrone avec les étudiants, à distance ou en présence : la troisième partie est gardée en synchrone, en présentiel ou en classe virtuelle. Elle permet d’échanger avec les étudiants qui ont déjà commencé à s’approprier les connaissances grâce aux activités.

Avantages :

  • Les étudiants peuvent plus facilement trouver le bon moment pour exploiter les supports de cours (disponibilité personnelle et des moyens numériques de la maison) ;
  • Les ressources asynchrones créées pour cette rentrée seront utilisables avec profits même en cas de rentrée normale, et ré-utilisables par la suite.

Contraintes à prendre en compte :

  • Demande un peu plus d’autonomie de la part des étudiants ;
  • Nécessite un temps de préparation des supports et activités asynchrones qui peut être important.

Scénario : Cours par relais étudiant

Comme dans le scénario « Présentiel retransmis », l’enseignant fait son cours en présentiel pour une partie de la promotion, l’autre partie suit à distance la retransmission ou le différé.
En complément, les étudiants présents sont chargés de faire le relais avec les étudiants à distance :
  • soit en fournissant leurs notes de cours ;
  • soit en produisant un support de cours qui peut être fait de manière collaborative (construite par le groupe complet), de manière coopérative (des sous-groupes s’occupent de chacune des partie) ou individuelle (chaque étudiant fait son support). Le support peut prendre différentes formes : une vidéo, un diaporama commenté, une ressource texte…

Avantages :

  • Permet de responsabiliser les étudiants;
  • Créée du lien entre les étudiants qui travaillent ensemble ;
  • Appropriation des connaissances des étudiants en présentiel qui mettent à disposition leurs notes ou une ressource.

Contraintes à prendre en compte :

  • Demande du temps pour accompagner les étudiants à créer les ressources et/ou les valider ;
  • Prévoir un espace de partage de contenus dédié dans l’espace de cours sur la plateforme pédagogique ;
  • Ce scénario nécessite que les tâches confiées aux étudiants en présentiel soient accompagnées par l’enseignant.

Scénario : Cours par groupe d'apprentissage


La promotion est découpée en groupe de travail de 5 à 6 étudiants : à chaque séance présentielle, il n’y a qu’un seul représentant de chaque groupe qui y assiste et est chargé de faire le relais auprès de son groupe.

Avantages :

  • Créée de la cohésion et du lien entre étudiants : partage des notes, des ressources, des méthodes de travail…
  • Appropriation des connaissances des étudiants en présentiel qui mettent à disposition leurs notes après les avoir retravaillées ;
  • Efficacité de l’apprentissage par les pairs.

Contraintes à prendre en compte :

  • Accompagner en amont du cours les étudiants pour qu’ils puissent partager leurs notes (guide pour prendre des notes), pour ne pas léser ceux qui sont à distance ;
  • S’assurer du bon fonctionnement de tous les groupes de travail.

Scénario : Classe inversée


Les supports de cours sont données aux étudiants en amont de séances synchrones, ils disposent d’un certain laps de temps pour les exploiter. L’accompagnement de ces supports (assimilation, compréhension, mise en pratique) peuvent se faire sur une base d’activités mixtes présence/distance, synchrone/asynchrone.


Avantages :

  • Du temps en synchrone (en présence ou à distance) pour accompagner, échanger et mettre en activité les étudiants ;
  • Permet aux étudiants d’avancer à leur rythme et d’être autonome : flexibilité du rythme de travail (chaque étudiant s’approprie les ressources en amont comme il le souhaite en fonction de ses propres contraintes spatio-temporelles, familiales ou professionnelles) ;
  • Décloisonnement de l’espace de travail (l’étudiant s’approprie les connaissances où il veut).

Contraintes à prendre en compte :

  • Demande de l’organisation et de l’autonomie de la part des étudiants ;
  • Prendre le temps de préparer, organiser et créer des activités pour s’assurer que tous les étudiants se sont appropriés les connaissances (quizz d’entrainement, devoir, compte rendu…) ;
  • Planifier des temps de travail et clarifier des objectifs pédagogiques pour les étudiants pour la partie appropriation des connaissances.

Pour aller plus loin :

Cahier du Louvain Learning Lab : La classe à l'envers pour apprendre à l'endroit (2016).

Scénario : Hybride avec encadrement présentiel par groupe

Cette approche combine l’alternance de moments synchrones et asynchrones et l’organisation des étudiants en groupes de travail.
  • En asynchrone et à distance : le cours est mis à disposition sous forme de supports (capsules vidéos, diaporamas commentés, polycopiés de cours, ressources externes), accompagnées d’activités d’appropriation des connaissances (Par exemple un forum animé par des “questions faussement naïves”, un QCM d’entraînement, la demande de productions des étudiants…) ;
  • En présentiel : l’enseignant reçoit les groupes de travail individuellement (selon des créneaux qu’il définit) pour des séances de remédiation ou d’échanges sur le cours et/ou le processus d’apprentissage etc.

Avantages :

  • Le temps en présence et synchrone est optimisé et individualisé au groupe ;
  • Efficacité de l’apprentissage par les pairs ;
  • Développement de l’autonomie des étudiants : flexibilité du rythme de travail (chaque étudiant s’approprie les ressources en amont comme il le souhaite en fonction de ses propres contraintes spatio-temporelles, familiales ou professionnelles) ;
  • Décloisonnement de l’espace de travail (l’étudiant s’approprie les connaissances où il veut)

Contraintes à prendre en compte :

  • Accompagner les étudiants vers l’autonomie ;
  • Nécessite un temps de préparation des ressources et activités asynchrones qui peut être important ;
  • Planifier des temps de travail et clarifier des objectifs pédagogiques pour les étudiants pour la partie appropriation des connaissances.

Scénario : Présentiel en classe virtuelle


L’enseignant fait son cours en présentiel devant une partie de la promotion et les étudiants restants suivent le cours en ligne. La particularité de ce scénario est l’option d’animation du cours en mode classe virtuelle, pour permettre des interactions avec les tous les étudiants. Techniquement, le cours est filmé et retransmis en direct, et associe une fonction de chat (messagerie instantanée en ligne) dans laquelle les étudiants à distance peuvent intervenir. Idéalement la vidéo du cours et le chat se passent sur la même interface.


Le cours inclut à plusieurs moments des temps d’interaction avec les étudiants, en présence et à distance.

Plusieurs options et modes d’organisation sont possibles, en voici quelques exemples :
  • Questions – Réponses : les étudiants à distance posent des questions ou font des commentaires dans le chat ; à quelques moments pré-définis dans le cours, l’enseignant prend en compte les questions et commentaires pour proposer une synthèse et/ou des réponses, et/ou solliciter des réponses d’autres étudiants.
  • Modération par les étudiants en présence : on confie une tâche de modération du chat à quelques étudiants. Ils sont chargés de noter les questions et commentaires qui arrivent sur le chat, et d’en faire le relais (synthèse, regroupement des questions similaires etc). Ils peuvent même y répondre directement si cela ne les accapare pas.

Avantages :

  • Format dynamique et motivant pour tous les étudiants (en présence et à distance) ;
  • Permet de responsabiliser les étudiants, les entraîner à la synthèse ;
  • Lien créé entre les étudiants en présence, à distance et l’enseignant.

Contraintes à prendre en compte :

  • Nécessite de prendre en mains l’outil de classe virtuelle en amont ;
  • Nécessite une bonne préparation de l’enseignant, et des étudiants : ils doivent être a minima informés du format, au mieux préparés ;
  • Tenir compte du temps nécessaire pour l’animation et les temps d’échange, et du fait que l’on abordera nécessairement un peu moins de notions.

Scénario : Approches minimisant la technologie


Le PodCours

Les communications aux étudiants vont être basées sur des podcast audio. Chaque semaine l’enseignant enregistre un fichier audio de son cours et le met à disposition des étudiants pour une écoute en direct ou en différé.
L’enregistrement peut être fait :
  • soit lors d’une séance présentielle devant un groupe d’étudiant
  • soit préparé en amont par l’enseignant et mis à disposition des étudiants.
Avantages :
  • Il n’y a pas à gérer le droit à l’image ;
  • Peut être écouté en baladodiffusion.
Contraintes à prendre en compte :
  • Aucune interaction avec les étudiants ;
  • Pas de supports visuels au cours ;
  • Efficacité pédagogique amoindrie.


Le papetier

Le cours est donné aux étudiants sous la forme de polycopiés, activités rendues et corrigées puis feedback global de l’enseignant.
Les échanges entre enseignants et étudiants peuvent se faire soit par l’intermédiaire de la plateforme pédagogique, soit par l’intermédiaire du secrétariat pédagogique. Dans ce dernier cas, les cours et les consignes de devoirs sont remis aux étudiants par mise à disposition au secrétariat pédagogique et les devoirs sont rendus dans la boîte aux lettres de l’enseignant.

Avantages :
  • Il n’y a pas à gérer le droit à l’image ;
  • Ne nécessite aucun appareil technologique pour être suivi.
Contraintes à prendre en compte :
  • Aucune interaction avec les étudiants ;
  • Efficacité pédagogique amoindrie.