Personnel de l'université

Philippe DELAVAULT

Professeur

Coordonnées

Laboratoire de Biologie et Pathologie Végétales (EA 1157 - LBPV) SFR 4207 Qualité et Santé du Végétal (QUASAV) Université de Nantes 2 rue de la Houssinière BP 92208 44322 Nantes Cedex 03 France

Tél
0251125617 (n° interne : 455617)
Fax
0251125612
Mail
Philippe.Delavault@univ-nantes.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Professeur de Biologie et Biotechnologies Végétales. Enseignements en Licence et Master : Biologie Cellulaire (L1), Phytopathologie (L3, M1 et M2) et Biotechnologies Végétales (L3)

Thèmes de recherche

Étude des plantes parasites des genres Orobanche et Phelipanche et des interactions avec leurs plantes hôtes par des approches génomiques et transcriptomiques : - Induction de la germination par les stimulants - Mise en place de l'haustorium - Amélioration génétique de la résistance des plantes hôtes - Réponse moléculaire de la plante hôte infestée par la plante parasite - Diversité génétique et génome plastidial

Activités / CV

Titres et diplômes
 
  • Depuis 2005 Professeur des Universités, LBPV, UFR Sciences et Techniques, Nantes.
  • 2000 Habilitation à Diriger des Recherches soutenue le 24 février 2000 : « Aspects moléculaires des particularités génomiques et physiologiques des végétaux supérieurs parasites ».
  • 1991 - 1995 Doctorat au GPPV, UFR Sciences et Techniques de Nantes, sous la direction de P. Thalouarn : « Evolution du génome plastidial et de son expression chez les végétaux supérieurs parasites »

Expérience professionnelle 

  • 2007 Congé pour recherches dans le laboratoire du professeur B. Kunkel, Washington University, Saint Louis, Missouri, USA : « Etude des caractères infectieux de deux organismes pathogènes de plantes : la bactérie P. syringae et la plante parasite P. ramosa ».
  • 1995 - 1996 Post-Doctorat dans le laboratoire du professeur J. Yoder, Department of Vegetable Crops, University of California, Davis, USA : « Identification de gènes responsables du parasitisme végétal ».

Recherche

  • Thématique : « Etude des plantes parasites des genres Phelipanche et Orobanche et des interactions avec leurs plantes hôtes ».
  • Production scientifique : 54 publications dans des revues à comité de lecture - 47 communications dans des conférences, congrès et colloques.
  • Direction de 10 thèses de doctorat dont 2 en co-direction avec l'INRA et l'Ifremer de Nantes - Encadrement de 16 étudiants en Master 2 Recherche.
  • Porteur du Projet ANR PRCE (2017-2019) miPEPiTO

Fonctions administratives

  • Directeur adjoint du Laboratoire de Biologie et Pathologie Végétales
  • Directeur adjoint du Département Sciences de la Vie
  • Directeur des Etudes du portail Licence 1 BGC (Biologie-Géosciences-Chimie) de l'UFR Sciences et Techniques de Nantes.

Informations complémentaires

Sélection de publications significatives de l'activité de recherche
  • Brun G. et al., 2019. CYP707As are effectors of karrikin and strigolactone signaling pathways in Arabidopsis thaliana and parasitic plants Plant Cell Environ accepted.
  • Brun G. et al., 2018. Seed germination in parasitic plants: what insights can we expect from strigolactone research? J Exp Bot 69:2265-2280.
  • Delavault P. et al., 2017. Communication Between Host Plants and Parasitic Plants. Advances in Botanical Research, How Plants Communicate with their Biotic Environment 82:55-82.
  • Goyet V. et al., 2017. Haustorium initiation in the obligate parasitic plant Phelipanche ramosa involves a host-exudated cytokinin signal. J Exp Bot 68: 5539–5552.
  • Delavault P., 2015. Knowing the parasite: Biology and genetics of Orobanche. Helia 38:15-29.
  • Lechat M-M. et al., 2015. Seed response to strigolactone is controlled by ABA-independent DNA methylation in the obligate root parasitic plant, Phelipanche ramosa L. Pomel. J Exp Bot 66:3129-3140.
  • Péron T. et al., 2012. Role of the sucrose synthase encoding PrSus1 gene in the development of the parasitic plant Phelipanche ramosa L. (Pomel). Mol Plant Microbe Int 25:402-411.
  • Lechat MM. et al., 2012. PrCYP707A1, an ABA catabolic gene, is a key component of Phelipanche ramosa seed germination in response to the strigolactone analogue GR24. J Exp Bot 63:5311-5322.
  • Auger B. et al., 2012. Germination Stimulants of Phelipanche ramosa in the Rhizosphere of Brassica napus Are Derived from the Glucosinolate Pathway. Mol Plant Microbe Int 7:993-1004.
  • Gauthier M. et al., 2012. Characterization of resistance to branched broomrape, Phelipanche ramosa, in winter oilseed rape. Crop Prot 42:56-63.
  • Dongo A. et al., 2011. Development of a high-throughput real-time quantitative PCR method to detect and quantify contaminating seeds of Phelipanche ramosa and Orobanche cumana in crop seed lots. Weed Res 52:34-41.
  • Pérez-de-Luque A. et al., 2009. Understanding Orobanche and Phelipanche–host plant interactions and developing resistance. Weed Res 49:8-22.
  • de Zelicourt A. et al., 2007. Ha-DEF1, a sunflower defensine, induces cell death in Orobanche parasitic plant. Planta 226:591-600
  • Letousey P. et al., 2007. Molecular analysis of sunflower resistance mechanisms to Orobanche cumana. Plant Pathol 56:536-546
  • Vieira Dos Santos C. et al., 2003. Defence gene expression analysis of Arabidopsis thaliana parasitized by Orobanche ramosa. Phytopathology 93:451-457
  • Delavault P. et al., 2002. Isolation of mannose 6-phosphate reductase cDNA, changes in enzyme activity and mannitol content in broomrape (Orobanche ramosa) parasitic on tomato roots. Physiol Plantarum 115:48-55
  • Delavault P. et al., 1995. Divergent evolution of two plastid genes, rbcL and atpB, in a non-photosynthetic parasitic plant. Plant Mol Biol 29:1071-1079