Conseils et techniques pour des études sereines !

La Fac te manque et tu as du mal à t’organiser dans ce contexte d’étude particulier ?
Sache que tu n’es pas seul.e, et que des personnes sont disponibles pour t’aider dans tes études. Les conseillères pédagogiques du Pôle pédagogie de la Faculté, les étudiants de l'ASN “Accompagnement Sciences Nantes" et l'accompagnatrice du projet FSE "Réussite Étudiante" ont collaboré pour te soutenir et booster ton confinement.

Tu trouveras ci-dessous conseils et techniques pour surmonter 4 difficultés récurrentes : la concentration, l’organisation, la motivation et les révisions aux examens en ligne.

Mise à jour du 27/04 :
Nous avons ajouté une 4e rubrique pour t'aider dans tes révisions afin de te préparer aux examens en ligne.

A toi d'identifier la bonne recette qui fonctionne le mieux dans ton cas. Prends 5 minutes dès maintenant pour commencer ta technique.


concentrationConcentration :
oriente ton attention !

Il n’est pas toujours facile de rester concentré sur ce que l’on fait, en particulier lorsque notre environnement de travail n’est pas habituel et notre esprit est préoccupé. Voici quelques conseils pratiques pour t’aider à canaliser et à maintenir ta concentration.

Construis-toi un environnement de travail favorable

Autant que possible, choisis bien les conditions dans lesquelles tu étudies. Plus ces conditions seront optimales, moins tu devras fournir d’efforts pour te concentrer, et plus ta capacité de concentration sera longue.

  • Dans quelle pièce suis-je le plus efficace ? Est-ce que je travaille mieux dans ma chambre, dans un bureau, dans la cuisine ?
  • Mon siège est-il adapté ? Ma posture me permet-elle de rester vigilant.e ?
  • Mon espace est-il vraiment dédié au travail ? Pose sur ton bureau uniquement ce qui est nécessaire  à ta séance d’étude. Vérifie que tu as tous tes outils (manuels, stylos, marqueurs…) à disposition. Et éteins ton ordinateur si tu n'en as pas besoin.
  • Quels jours de la semaine est-ce que je travaille le mieux ? A quel moment de la journée suis-je le plus efficace ?
  • Est-ce que je travaille mieux seul.e ou avec d’autres ?

Crée-toi un rituel

Pour faciliter ta mise au travail, choisis une succession d’actions systématiques qui t’aideront à te mettre dans de bonnes conditions : te préparer un thé, écouter une musique sans parole (toujours la même), débarrasser ton bureau de tout ce qui l’encombre, faire quelques étirements, s'habiller (même si c'est pour mettre un pyjama de jour différent du pyjama de la nuit), si visio prévue : se coiffer, se maquiller (si on veut, voire même lâche toi), mettre un joli haut...
... à toi de te créer ta routine !

Stimule ton intérêt

Identifie des éléments de motivation. La concentration est meilleure lorsqu’on considère la tâche comme utile et pertinente. Visualise le résultat et la satisfaction que tu auras après avoir réaliser cette tâche ou à la fin de la journée.

Poses-toi la question : Quelle satisfaction à court terme / à moyen terme va m’apporter ce travail ?

Neutralise tes sources de distraction...

... pour éviter le double tâche. En effet, lorsqu'une tâche demande beaucoup d'énergie attentionnelle, il est très difficile de l'exécuter simultanément avec une autre. Notre niveau d'énergie étant constant à un moment donné, l'attention sera divisée entre les différentes tâches.

Commence par identifier tes sources de distraction : téléphone, télévision, internet (mails, réseaux sociaux…), bruits environnants, musique, bavardages (famille, colocataires…)

Ensuite, fais en sorte d’en réduire l’impact, en minimisant les interruptions :
  • Mets ton téléphone en silencieux, et range-le éventuellement dans un endroit éloigné,
  • Coupe les notifications mails et réseaux sociaux de ton téléphone et de ton ordinateur,
  • Indique à ton entourage que tu ne veux pas être dérangé.

Gère tes pensées parasites

Les pensées parasites sont des idées non pertinentes à la tâche, qui surgissent de façon intrusive dans ton esprit (par exemple : je n’ai plus de pâtes, il faut que j’aille en acheter). Ne tente pas de les repousser, mais prends-les en notes pour y revenir lorsque tu feras une pause.

Oriente ton attention

Tu ne peux pas traiter simultanément toutes les informations qui te parviennent. De plus, il est très difficile d’exécuter une tâche en même temps qu’une autre. Il est donc préférable que tu sélectionnes une tâche à traiter en priorité, et que tu te coupes mentalement de toutes les autres. Évite la double tâche et exerce ton contrôle inhibiteur !


orgaOrganisation :
la clé de l'efficacité !

L’organisation au quotidien n’est pas un talent inné ! Bien au contraire, cela s’apprend ! On te propose donc ici quelques conseils et pratiques à adopter pour t’organiser au mieux.

Sache que s’organiser est déjà une tâche en soi, il faut donc prendre le temps de le faire avant de se mettre au travail. En plus d’être efficace, une bonne organisation permet d’être motivé et concentré !

Définis des tâches précises

Pour s’organiser, il faut déjà savoir ce qu’il y a à faire. Attention cependant, si tu te fais une liste de tâches vagues et générales, tu risques de te décourager, voire de stresser. Le mieux est de prendre le temps de définir précisément chacune de tes tâches.
 
  • Pose-toi ces questions à chaque fois que tu définis une tâche :

    • Est-ce qu’il s’agit bien d’une action concrète et précise ?
      • "Résoudre le premier exercice de la feuille 3 du TD de Maths"
        plutôt que
      • "Faire mes maths"
    • Est-ce que je peux mesurer la taille de la tâche avec une valeur chiffrée ?
      • "Lire les trois premiers chapitres"
        plutôt que
      • "Commencer le livre"
      • "Résoudre l’exercice 1, 2 et 3 de la feuille 13"
        plutôt que
      • "Faire quelques exercices du TD"
    • Est-ce que je me fixe des horaires et/ou une durée pour cette tâche ?
      • "Je vais faire 30 minutes de sport à 10h"
        plutôt que
      • "Faire du sport le matin"
  • Si tu as des difficultés à répondre à une de ces questions,

    c’est peut-être que ta tâche est plus importante que prévue : découpe-la en plusieurs petites tâches.
    Prends alors 5-10 minutes pour trouver les grandes étapes.
     
    • Pour y arriver, tu peux te poser ces questions :
      Quel est le résultat final attendu ? Quels éléments constituent ce résultat ? Que dois-je faire pour chaque élément ? Ai-je besoin de faire autre chose avant de réaliser cet élément ?
    • Exemple : “Faire les 6 exercices de maths” peut être décourageant.
      Tu peux alors préférez dire : “Tout de suite je fais les exercices 1 et 2 en 30 minutes parce qu’ils sont faciles ; demain je fais le 3 et 4 vers 10h, pendant 1 heure ; après-demain, je fais le 5 vers 10h pendant 1 heure, puis le 6 vers 17h pendant une heure aussi, vu qu’ils sont plus durs.

Mesure le temps que tu passes sur une tâche

La difficulté, c’est de définir le temps passé sur chaque tâche. C’est normal au début de ne pas le savoir. Pour corriger cela, il te suffit juste de mesurer le temps que tu mets pour chacune d’entre elles. Fais ces mesures durant toute une journée, ou une semaine. Les résultats te seront utiles pour organiser ton planning.
  • Sois le plus honnête possible avec toi-même pour mesurer le temps passé sur une tâche :
     
    • N’hésite pas à écrire l’heure de début lorsque tu commences la tâche puis de fin lorsque tu la finis. Tu pourras savoir combien de temps tu mets vraiment pour la réaliser.

Libère ton esprit en planifiant tes activités, y compris consulter tes mails et les réseaux sociaux

  • Dès que tu penses à une chose à faire, note-la sur un agenda, ou fais-toi une liste (papier ou électronique).
     
  • Réaliser des tâches par paquets permet de gagner du temps ! Par exemple, consulter tes mails, tes SMS, et tes réseaux sociaux est une activité en soi. Consacres-y seulement deux moments bien précis dans la journée ! (Le matin au petit-déjeuner, le soir vers 18h, à 13h, etc...) mais évite d’y aller à un autre moment, surtout quand tu travailles sur autre chose !
     
  • Utilise des outils de gestion du temps (Calendrier, Agenda, Emploi du temps).
    • “Je dois me souvenir de la date de fin de projet” Écris-la sur un calendrier.
    • “Je devrais faire ces exercices durant la semaine.” Écris sur ton agenda pour chaque jour de la semaine les exercices que tu feras.
    • Écris sur ton emploi du temps les moments consacrés à ta routine quotidienne (heures de lever et coucher, douche, repas,..), à la consultation de tes mails et réseaux sociaux, mais également ceux consacrés à tes études et tes loisirs.

N’hésite pas à commencer quelque chose, même pour 5 minutes

Le plus souvent, c'est l'action de se mettre au travail qui demande le plus d'effort. Plutôt que de te décourager à l’idée de travailler longtemps, il vaut mieux que tu ne travailles que 5 minutes. Peut-être qu’une fois lancé, tu arriveras à en faire plus que prévu ! Et sinon, ces 5 minutes t’auront déjà permis de planifier ce qu’il y a à faire.

  • On a souvent 5-10 minutes de libre par-ci par-là dans une journée. Souvent le réflexe est de prendre son téléphone, ou d’aller sur Internet. Essaye de repérer les moments où ça t’arrive, et plutôt que de sortir le téléphone, consacre-les à débuter tes activités importantes, même pour 5 minutes, cela te mettra dans l’action.


clapMotivation :
félicite-toi de faire du mieux que tu peux !

La motivation change, elle est dynamique. C’est donc tout à fait normal que tu te sentes motivé.e et parfois démotivé.e. Pour la booster et surtout gagner en confiance en soi et en estime de soi, voici quelques techniques.

Célèbre tes accomplissements

Fais la liste de tes actions de la journée. Par exemple : aider tes frères et sœurs à faire leurs devoirs, jouer avec eux, préparer à manger, lire un chapitre de livre, ranger ton espace de travail, prendre des nouvelles des amis, famille, etc.

Prends le temps de te remettre en tête les trois derniers accomplissements dont tu es fier.e.

Donne du sens

A l’expérience de confinement que tu vis : cela peut-être le début d’une prise de conscience environnementale par exemple. Tu peux ainsi orienter tes efforts vers un but écologique tel qu’acheter des produits locaux, consommer moins, planifier tes repas, etc.

A tes études : écris une liste de raisons qui te poussent à suivre tes études. Plus tu trouveras d’intérêt à ta formation, plus tu auras envie d’y travailler pour réussir .

Par exemple : apprendre de nouvelles connaissances dans une matière, un domaine qui t’intéresse particulièrement, atteindre un certain niveau d’études, développer des compétences nécessaires pour exercer un métier, se sentir utile dans le monde qui t’entoure, etc. A toi de trouver tes sources de motivation !

Tu peux utiliser la technique de l'Ikigaï et te poser ces questions :

  • Qu'est-ce que j'aime ?
  • Pour quoi suis-je doué.e ? ou quel sont mes talents ?
  • Quelles sont mes valeurs ?
  • Pour quoi pourrais-je être rémunéré.e ?
  • De quoi le monde a-t-il besoin et comment pourrais-je contribuer ?

Tu es compétent.e

Tu es compétent.e ! Souviens-toi des derniers exercices, rédactions ou TP que tu as réussis à résoudre. Regarde tout le chemin parcours jusqu’à maintenant :)

Ose te tromper pour les prochains exercices puis note tes erreurs sur une feuille car nous apprenons mieux de nos erreurs.

Fais le point et fixe-toi des objectifs simples

Le confinement dure depuis quelques semaines, fais le point sur ce qui marche et ce qui marche moins bien dans ton organisation et ton attention puis imagine le planning de ta journée heure par heure.

Fixe-toi des objectifs relativement simples pour que le résultat soit atteint rapidement. Tu gagneras ainsi en confiance en toi et en motivation pour poursuivre. Augmente peu à peu la difficulté. (Voir la rubrique “Organisation”)

Communication : clarifie tes attentes

Tu es demandeur.se de communication avec tes enseignant.e.s et tu n’oses pas te lancer. Prends l’initiative d’instaurer une communication entre l’enseignant.e et vous (les étudiant.e.s). Toi ou un.e autre étudiant.e pourrait poser la question à l’enseignant.e : Quelle règle de communication souhaitez-vous mettre en place ? Souhaitez-vous qu’on vous fasse part de la correction des exercices par exemple ? Par l’intermédiaire de quel outil (Forum sur Madoc, Mail, Discord, autres) ?

Oses communiquer tes doutes et tes questions aux profs, au responsable de ta formation, aux médecins ou psychologues du SUMPPS.

Prends soin des autres avec la netiquette :

  • N’écris pas en majuscules,
  • Renseigne la case « objet » du mail ou message pour informer le destinataire de manière pertinente,
  • N’oublie pas de saluer ton destinataire.
Si tu communiques via des réseaux sociaux (ex : Discord), c'est la même bienveillance.

Prends soin de toi

  • Repose ton cerveau : alterner périodes de travail et repos / loisirs permet de récupérer d’un effort intellectuel et d’avoir un bon niveau de concentration.
     
  • Planifie du temps pour te distraire et te reposer (séance de relaxation, sport, musique, temps sur les réseaux sociaux, lecture, bain, boisson chaude sur le balcon, à la fenêtre dans le jardin, etc.). Tu trouveras des idées dans la boîte à outils du confinement de l’université.
     
  • Dors bien : en comblant ton besoin de sommeil, tu favorises ta concentration.
     
  • Mange sainement : adopte de bonnes habitudes alimentaires pour combler tes besoins énergétiques.
     
  • Bouge : une activité physique suffisante prédispose le corps et l’esprit au travail intellectuel.
     
  • Évite la consommation de substances psycho-actives (alcool, drogues…) : la consommation de ces produits peut affecter le rendement scolaire.
     
  • Relaxe-toi car le stress rend la concentration plus difficile.
    • Pratique régulièrement une activité qui te détend,
    • Ne te mets pas la pression. Pour les personnes qui ont un syndrome pré-menstruel important ou des règles particulièrement douloureuses, repousse ce que tu peux et prépare-toi pour la suite et le retour de ton énergie.
    • En cas d'éventuel conflit, note ce qui te pose problème pour y revenir à tête reposée.

revisionRévisions :
prépare-toi aux examens en ligne.

C’est officiel, toi, comme les autres étudiants, tu ne reviendras pas passer les examens à l’Université. Pour t’aider face à ce dispositif exceptionnel tu trouveras ici des conseils et astuces pour préparer aux mieux ces examens en ligne. Ils proviennent de l’Institut de Développement et d’Innovation Pédagogique de l’Université de Strasbourg.

Lorsqu'il est fait référence à "Moodle", il s'agit de la plateforme d'apprentissage appelée "Madoc" pour l'Université de Nantes.

Se préparer aux examens en ligne

Un examen en ligne reste un examen. Pour les passer sereinement, il est important de s’y préparer en avance, et de se mettre dans les bonnes conditions le jour J. Plus de détails : https://idip.unistra.fr/preparez-vos-examens-en-ligne/

La "Boite à outil des révisions" est une mine d'or pour mettre en oeuvre tes stratégies d'apprentissage. Pour y accéder : clique sur le lien puis choisis “Utilisateurs externes à l’Unistra” ensuite sélectionne “Créer un compte” et clique sur “M’inscrire” dans “Auto-inscription (étudiant)”.

En tant qu'étudiant externe de l'Université de Strasbourg, tu n'as pas accès à "Feu" et au formulaire concernant la "connexion".

Se préparer à une présentation orale en ligne

Quelques conseils pour élaborer une présentation, réaliser la partie orale et la passer le jour J : https://idip.unistra.fr/preparer-votre-presentation-orale-en-ligne/

En tant qu'étudiant externe de l'Université de Strasbourg, la charte graphique de l'établissement ainsi que les polices ne te concernent pas.

Se préparer à un test sur Madoc

Cette évaluation n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît. Des conseils et astuces pour passer un test sur Madoc sans stresser, ainsi qu’un guide pour éviter les problèmes techniques le jour J : https://idip.unistra.fr/se-preparer-a-passer-un-test-sur-moodle/

Se préparer à remettre un dossier sur Madoc

Le fond comme la forme sont très importants pour un dossier (que ce soit une dissertation, un dossier, un rapport, un devoir ou un mémoire). Quelques conseils pour acquérir une méthode efficace pour ce genre de travaux jusqu’à la méthode de dépôt sur Madoc : https://idip.unistra.fr/remettre-un-dossier-sur-moodle/

Vous pouvez retrouver, et télécharger, en ligne la charte graphique et le logo de l'Université de Nantes.