• Le 03 décembre 2018

Difficile de parler des technologies liées à l’hydrogène sans parler d’Olivier Joubert (Institut des matériaux Jean Rouxel - Université de Nantes/CNRS). Dans ce domaine, le chercheur cumule les casquettes et on le retrouve souvent comme référent CNRS pour ces questions énergétiques. Dans son laboratoire, son attention se porte sur les matériaux. Des matériaux à destination de la transformation de l’hydrogène en électricité, évidemment.