• C’est une espèce de micro-algues dont on ne connait finalement pas grand-chose. Et pourtant, les diatomées jouent un rôle prépondérant pour notre planète et présentent des propriétés remarquables dont les biotechnologies s’inspirent de plus en plus aujourd’hui. Une équipe de recherche nantaise du laboratoire UFIP (Université de Nantes / CNRS) participe actuellement à une vaste collaboration scientifique internationale afin de mieux comprendre le fonctionnement de ces micro-algues. La réponse se situe peut-être dans l’étude de leur génome...

  • La programmation CST 2020-2021 de la Faculté des Sciences et des Techniques débute avec le premier Brain & Breakfast sur le thème "Sciences, Art & Design", organisé dans le cadre de la Fête de la Science le vendredi 9 octobre 2020.

  • Bientôt une nouvelle étape de franchie dans le domaine de la science des neutrinos ? Le succès de l'expérience Double Chooz, à laquelle collabore fortement l’équipe Neutrino du laboratoire SUBATECH (CNRS - Université de Nantes - IMT Atlantique), pousse la communauté scientifique a étudier la possibilité de relancer la recherche fondamentale et même l’innovation sur le site de la centrale nucléaire de Chooz (Ardennes).

  • -

    La Faculté des Sciences et des Techniques vous propose une nouvelle programmation CST (Culture Scientifique et Technique) pour l'année universitaire 2020-2021 : des moments conviviaux avec des chercheurs qui parlent de leurs projets, toutes disciplines confondues (Brain & Breakfast), des activités ludiques pour apprendre en s'amusant (Journées décalées) et des témoignages de doctorants qui parlent avec sincérité de leur vie d'étudiants-chercheurs (On part en thèse ?).

  • Une nouvelle étude menée par le Laboratoire de Planétologie et Géodynamique (LPG / Université de Nantes - CNRS - Université d'Angers), intégrant 13 années de données de la sonde spatiale américaine Cassini, a permis d’obtenir les vues globales infrarouge d’Encelade, lune de Saturne, les plus détaillées à ce jour. Les détails de l’étude, publiés dans la revue Icarus, suggèrent la présence de glace fraîche au Nord...

  • La recherche scientifique francophone en IA a désormais sa revue de référence. Pascale Kuntz, chercheuse au Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N), coordonne et dirige une nouvelle revue dédiée à l'intelligence artificielle, la seule au monde en langue française. Interdisciplinaire, ouverte aux travaux de toute la communauté scientifique francophone et en accès libre, la Revue Ouverte de l'Intelligence Artificielle (RIOA) a mis en ligne son premier volume.

  • Des chercheurs nantais du laboratoire Chimie et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation (CEISAM - Université de Nantes - CNRS), en collaboration avec des chercheurs de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN - Suisse), ont déterminé une propriété fondamentale de l’astate, élément chimique insaisissable. Leur travail a récemment été publié dans la revue Nature Communications.

  • Neuf ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon (mars 2011), une étude internationale, à laquelle a collaboré le laboratoire SUBATECH (Université de Nantes - Institut Mines-Télécom Atlantique - CNRS), vient faire la lumière sur les petites quantités de plutonium libérées dans l’atmosphère par les réacteurs endommagées de la centrale. Les résultats ont récemment été publiés dans la revue "Science of the Total Environment".

  • Emmanuel Fritsch, Professeur à l'Institut des Matériaux Jean Rouxel (IMN - Université de Nantes/CNRS) et responsable du DU de Gemmologie de l'Université de Nantes, a été invité par l'AIGS (Asian Institute of Gemological Sciences) à donner un webinaire grand public sur la luminescence des gemmes, en anglais, le jeudi 21 mai 2020 à 14h (heure de Paris).

  • Une équipe de recherche internationale, dont fait partie le Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG Nantes // CNRS - Université de Nantes - Université Angers), vient de faire de nouvelles révélations sur le passé de Mars. Les résultats de leurs recherches, publiés dans Nature Geoscience le 18 mai 2020, suggèrent que le volcanisme sédimentaire peut se manifester sur Mars, mais invite également la communauté à revoir toutes les structures géologiques martiennes pouvant avoir été formées par ce phénomène.

  • Au cours des dernières décennies, le passé primitif de Mars s'est peu à peu dévoilé. Plusieurs indices morphologiques, géologiques et sédimentaires ont été identifiés et collectés, indiquant que la surface de la planète était autrefois traversée par des volumes importants d'eau liquide courante (rivières). Une étude, publiée mercredi 6 dans Nature Communications et à laquelle participe une chercheuse du Laboratoire de Planétologie et Géodynamique (LPG Nantes), ajoute une nouvelle pièce à ce puzzle extraterrestre. Les résultats repoussent l'époque connue des rivières martiennes et fournissent un nouvel aperçu de la quantité d'eau qui occupait ces anciens paysages.

  • Des chercheurs du laboratoire SUBATECH (Université de Nantes - Institut Mines-Télécom Atlantique - CNRS) ont développé une nouvelle technique d'imagerie médicale à partir du xénon, un gaz rare habituellement utilisé dans la détection de la matière noire. Ce futur scanner - qui pourrait voir le jour à l’horizon 2025 - permettrait un examen plus précis des patients.

  • Une nouvelle compréhension de la planète rouge. La mission spatiale InSight, pilotée par la NASA et à laquelle le Laboratoire de planétologie et géodynamique (CNRS / Université de Nantes / Université d’Angers) est associé, vient de livrer ses premières données. Les résultats - décrits dans un ensemble de six articles publiés dans Nature Geoscience et Nature Communications - révèlent une planète Mars vivante qui est le théâtre de séismes, de tourbillons de poussière et d’étranges impulsions magnétiques.

  • -

    Màj du 16/03/2020 : Événements de mars et avril 2020 annulés. Dans le cadre de l'infection pulmonaire coronavirus Covid-2019 qui sévit actuellement, et suite aux annonces du Président de la République, les universités sont fermées au public à partir du lundi 16 mars 2020. // Pour l'année universitaire 2019-2020, une nouvelle programmation CST (Culture Scientifique et Technique) vous attend à la Faculté des Sciences et des Techniques. Nous vous donnons rendez-vous autour de trois types d'évènements : Brain & Breakfast - Semaines décalées - Printemps de la Thèse. Et cela commence dès le 9 octobre pour le premier Brain & Breakfast de l'année, dans le cadre de la fête de la Science !

  • L’Université de Nantes et Stereolux s’associent de nouveau pour vous proposer la Nuit Blanche des Chercheurs, un événement gratuit au croisement de l’art et de la recherche. Cette 4e édition a pour thématique "Preuves en images". Devez-vous montrer pour prouver ? Illustrer pour raconter ? Quelles influences jouent les images sur vos interprétations ? Et ces images, sont-elles un point de départ ou une finalité ? Peut-on prouver sans illustrer ? Jusqu’à démontrer l’invisible ? Nos scientifiques vous invitent à redessiner les contours de votre perception et repenser votre quotidien grâce à des preuves en images. Profitez de deux lieux, Stereolux et la Halle 6 Ouest, pour découvrir ce que la science vous réserve !

  • Les "hautes terres" de l’hémisphère sud de la planète Mars sont considérées comme des terrains homogènes dont l’origine remonte à plus de quatre milliards d’années. Une équipe de planétologues français et américains menée par Sylvain Bouley, enseignant-chercheur au Laboratoire de géosciences Paris-Saclay et impliquant notamment des chercheurs du Laboratoire de planétologie et géodynamique (LPG Nantes // Université de Nantes - Université d'Angers - CNRS), vient de mettre en évidence un morceau de croûte singulier. Ses propriétés géophysiques et géochimiques évoquent celle de la croûte continentale terrestre et suggèrent la possibilité d’un continent caché sous la surface de Mars. Ces travaux ont été publiés le 6 janvier dans la revue Nature Géoscience.

  • Rendez-vous à la BU Sciences pour le deuxième petit-déjeuner scientifique de la saison, Brain & Breakfast, organisé le vendredi 29 novembre 2019, de 9h15 à 10h30. Cette fois, le thème sera le nucléaire au service de la santé et l'équipe du GIP Arronax viendra nous présenter leurs projets.

  • Il ne peut pas voir, ni toucher, ni sentir. Il n’est ni considéré comme une espèce végétale ni animale. Et pourtant, cet organisme vivant est bien plus intelligent que l’on ne croit. Le "blob", cellule unique composée de millions et de millions de noyaux, intrigue les biologistes par sa capacité à s’adapter et sa faculté à vivre et à survivre dans son milieu naturel. Une équipe de recherche du laboratoire Unité de Fonctionnalité et Ingénierie des Protéines (UFIP – Université de Nantes / CNRS) étudie son fonctionnement pour mieux en comprendre les mécanismes biologiques, plus proches de l’homme que l’on ne croit…

  • Sébastien Gouëzel, directeur de recherche au CNRS au Laboratoire de mathématiques Jean Leray (LMJL - CNRS / Université de Nantes), a été récompensé du Prix Brin 2019 qui récompense le travail exceptionnel d'une mathématicienne ou d'un mathématicien dans la théorie des systèmes dynamiques et des domaines connexes.

  • -

    Pour l'année universitaire 2019-2020, la Faculté des Sciences et des Techniques vous donne rendez-vous pour plusieurs évènements de Culture Scientifique et Technique (CST) tout au long de l'année dont une nouveauté : les semaines décalées ! La première aura lieu fin octobre 2019 sur le thème d’Halloween : participez à plusieurs animations mêlant cette thématique et les sciences... Découvrez le programme effrayant qui vous sera proposé !